Le comité exécutif de l'EFFAT adopte une résolution clé sur les élections européennes à Bruxelles

Le 19 octobre 2023 | Communiqué de presse

L'EFFAT a convoqué son comité exécutif à Bruxelles les 19 et 20 octobre 2023. Les membres ont adopté à l'unanimité une résolution qui fixe une nouvelle voie pour l'engagement de l'EFFAT en vue des prochaines élections européennes en 2024.

Le résolution, intitulé « Se battre pour une meilleure Europe pour les travailleurs », décrit la campagne de l'EFFAT pour garantir une Europe où les droits et les intérêts des travailleurs des secteurs de l'alimentation, de l'agriculture, du tourisme et du travail domestique sont prioritaires, et où le prochain Parlement et la Commission européenne placeront l'équité, la durabilité et les droits sociaux figurent parmi les priorités de l’agenda européen.

Les problèmes clés que l'EFFAT a identifiés et inclus dans la résolution comprennent :

  1. Lutter contre la sous-traitance abusive et réglementer l'intermédiation du travail: L'EFFAT appelle à la mise en œuvre d'une directive européenne qui réglemente les intermédiaires du travail et établit des conditions de travail équitables dans les chaînes de sous-traitance. Cette mesure vise à garantir l'égalité de traitement pour des millions de travailleurs des secteurs de l'EFFAT. (Voir proposition détaillée ici)
  2. Établir un cadre de protection pour les travailleurs domestiques en Europe : L'EFFAT exige fermement que l'UE assume ses responsabilités et adopte des initiatives claires pour protéger les près de 10 millions de travailleurs domestiques en Europe (voir notre demande ici). Bien qu’ils jouent un rôle crucial au sein de l’économie des soins de l’UE, ils restent parmi les emplois les plus vulnérables, sous-évalués, sous-rémunérés et hypervulnérables d’Europe.
  3. Assurer une transition juste qui profite aux travailleurs de nos secteurs: Le changement climatique constitue une menace pour la sécurité de l'emploi et les conditions de travail. L'EFFAT souhaite que la transition verte soit une opportunité pour les travailleurs de nos secteurs plutôt qu'une menace supplémentaire. Une opportunité de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, avec des emplois stables, des salaires équitables et des conditions de travail avancées. (voir le détail de nos propositions ici).
  4. Plaidoyer pour des éléments sociaux plus forts dans la prochaine réforme de la PAC : Même si la mise en place de la conditionnalité sociale a constitué un succès incroyable pour les travailleurs agricoles en Europe, la PAC est encore loin d'être une politique juste et équilibrée. Elle profite encore principalement aux grands propriétaires fonciers, au détriment des petits agriculteurs et des travailleurs agricoles. L'EFFAT estime que la dimension sociale de la PAC devrait être encore renforcée à l'occasion de la prochaine réforme de la PAC en 2027.
  5. Lutter contre la maximisation de la valeur actionnariale et parvenir à un système alimentaire véritablement durable : L'EFFAT souligne la nécessité de lancer l'initiative sur un système alimentaire durable. Nos revendications incluent la création d’un système alimentaire durable qui garantisse la sécurité alimentaire mondiale, l’accessibilité financière et la durabilité environnementale et sociale. Cela ne peut être réalisé qu'en s'attaquant aux problèmes systémiques de longue date qui affectent les acteurs vulnérables de la chaîne alimentaire, tels que la concentration à différents niveaux et les politiques commerciales de l'UE qui tiennent compte des spécificités du secteur agroalimentaire. (voir les détails ici).

De plus, l'EFFAT et ses affiliés s'engagent à aligner leurs actions sur celles prévues par la CES.

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous

Lire notre dernière newsletter

Les Campagnes


Congrès 2019