L'EFFAT réitère sa politique de tolérance zéro à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Le 24 novembre 2023 | À l'honneur, Communiqué de presse, Autres

La violence et le harcèlement basés sur le genre demeurent une terrible réalité sur de nombreux lieux de travail à travers l'Union européenne, représentant à la fois une cause et une conséquence de l'inégalité entre les hommes et les femmes. En réponse à ce problème urgent, l'EFFAT a donné la priorité ces dernières années à la lutte contre la violence sexiste et le harcèlement sexuel.

À l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l'EFFAT réaffirme son engagement à lutter contre la violence et le harcèlement basés sur le genre dans ses secteurs. Conformément au thème de cette année, « Oranger le monde : mettre fin à la violence contre les femmes maintenant », l'EFFAT est solidaire des femmes, prônant le changement et prenant des mesures concrètes vers un environnement de travail plus sûr et plus égalitaire.

Aujourd'hui, l'EFFAT relance les recommandations « EFFAT Tolérance Zéro » pour lutter contre le harcèlement sexuel et la violence sur le lieu de travail, qui se concentrent sur des stratégies globales pour lutter contre la violence basée sur le genre et promouvoir des lieux de travail sûrs et inclusifs dans les secteurs de l'EFFAT.

Ces lignes directrices complètes se concentrent sur les campagnes de sensibilisation, la collecte de données, la négociation collective des mesures préventives et le développement de politiques et de protocoles solides. L'EFFAT appelle à des améliorations législatives, à des programmes de formation et à une attention particulière aux défis uniques auxquels sont confrontés les travailleurs domestiques. L'organisation vise à créer des lieux de travail sûrs et inclusifs grâce à la législation européenne, aux lignes directrices et aux projets en cours.

En outre, l'EFFAT se concentre sur la prévention du harcèlement sexuel dans les entreprises transnationales, reconnaissant la nécessité d'une approche holistique pour lutter contre ce problème omniprésent. Le récent accord avec Sodexo, l'UITA et le Groupe Sodexo est primordial pour créer un cadre avec des mesures spécifiques pour mettre en œuvre des politiques qui atténuent les impacts de la violence domestique.

La Convention internationale du Travail 190 (C190) reste un instrument clé dans notre lutte contre la violence sexiste. Cette convention est un outil puissant dans notre projet, facilitant l'évaluation de sa mise en œuvre actuelle tout en guidant la formulation de recommandations au niveau national.

L'EFFAT reste déterminée à participer, à organiser une action collective et à œuvrer pour un avenir où la violence à l'égard des femmes sera éradiquée et où l'égalité prévaudra.

 

 

Suivez-nous

Lire notre dernière newsletter

Les Campagnes


Congrès 2019